MISE A JOUR  




On a enfin prononcé sentence au Tribunal de Grande Instance à la ville de Buenos Aires dans le procès que nous avons été forcés d’ouvrir contre BMW DE ARGENTINA, AUTOMOVILES EXCLUSIVOS S.A. firme agréée des concessionnaires officiels, et le seul représentant officiel BMW D’ALLEMAGNE, (MUNICH) EN ARGENTINE, qui a permis par manque de contrôle et de surveillance vis-à-vis d’un concessionnaire irresponsable et au comportement illicite, que l’automobile que j’avais achetée et payée en entier en février 1999, ne m’ait jamais été livrée.

Ce qui est à la base de ce procès, c’est la responsabilité du sus-mentionné représentant officiel BMW, vu qu’il était informé de la situation illicite dans laquelle se trouvait l’agence de son cousin et associé, Osvaldo Seveso, (son concessionnaire). Si la firme importatrice avait contrôle (c’était son devoir) ce concessionaire n’aurait jamais eu la possibilité de causer des dommages à des tiers, au nom de BMW, tels que vendre des automobiles et ne pas les livrer, non seulement à moi, mais aussi à beaucoup d’autres clients, parmi lesquels trois personnes handicapées.

Ce représentant officiel de BMW DE ARGENTINA, AUTOMOVILES EXCLUSIVOS S.A., qui avait refusé jusqu’à présent de nous livrer l’automobile que nous avions achetée et qui a consenti cette fraude, a été aujourd’hui condamné par la Justice à payer le prix de cette voiture plus les dommages et intérêts jusqu’à son paiement effectif.

Cependant, BMW D’ALLEMAGNE, MUNICH, à qui j’ai communiqué, dès le début, la fraude commise au nom de l’entreprise, ne s’est jamais occupée non plus de me dédommager. Et ce qui est bien curieux, elle a récompensé son représentant, BMW DE ARGENTINA, AUTOMOVILES EXCLUSIVOS S.A., condamnée aujourd’hui par la Justice, en la nommant membre de son RESEAU DE CONCESSIONNAIRES OFFICIELS BMW EN ARGENTINE.

Il est vraiment difficile d’admettre comment au XXIe. siècle, une entreprise au prestige mondial et à l’incontestable compétence comme c’est le cas de BMW, ait permis la perpetration de cette escroquerie, sans avoir pris de dispositions pour la réparer, tout en me forçant, moi, son client, à porter plainte devant la Justice, et qu’elle permette, aussi, à la fois, que l’actuel concessionaire BMW DE ARGENTINA, AUTOMOVILES EXCLUSIVOS S.A., continue à être encore aujourd’hui, membre de sa prestigieuse marque.